Tilt

Du bois et c'est tout

L'objectif lors de la conception de ce tréteau était simple, concevoir ses assemblages en se passant de colle, de vis ou de tout autre semi-produit pour le maintien des tasseaux.

En réfléchissant à des assemblages de bois massif on finit nécessairement par retomber sur des configurations existantes dans l'art sophistiqué de la charpenterie japonaise. Face à la complexité et la diversité de ses assemblages on saisit l'intérêt même des plus simples d'entre eux.

 

Les besoins en verrouillage d'un tréteau étant beaucoup moins contraignants, un simple nœud ouvert à trois branches semble tout à fait adapté.

Quelques degrés en moins

Cet assemblage permet de verrouiller la plupart des translations avec peu de découpes. Mais dans sa conception originale, les trois tasseaux sont perpendiculaires les uns aux autres. Cependant, pour que ces trois tasseaux puissent devenir respectivement la fourchette et les deux pied avant d'un tréteau, il était nécessaire de changer l'angle qu'ils forment.

 

En réduisant cet angle de 90° à 45°, l'assemblage a alors pris une toute nouvelle allure. L'aspect élancé, triangulaire et fléchi de configuration inédite déterminera l'esthétique du tréteau tout entier.

Assemblage avant

Assemblage arrière

Essai assemblage avant

Pour ne pas fragiliser inutilement le tasseau du pied gauche la découpe de son trou a été réduite au strict nécessaire pour le passage de la fourche.

Découpes

Montage