食事の音

Les sons du repas

Ce projet est issu d'une collaboration entre l'école Boulle et la Kasama school, une école japonaise de la préfecture d'Ibaraki spécialisée dans la céramique. Dans une des équipes constituées à cette occasion, la rencontre avec les apprentis céramistes a donné naissance à un service de table traditionnel conçu autour des sonorités qu'il produit à l'usage.

 

Il était moins question de transformer le repas en concert que d'amplifier et d'harmoniser les sons déjà présents dans un repas japonais ordinaire. Ce sont donc naturellement les gestes propres à la consommation des mets japonais qui ont guidé cette démarche. 

En collaboration avec Alexia Limoges

ワイプ Essuyer

Le diamètre du contenant sur lequel la baguette est essuyée détermine la hauteur de la note, tandis que la texture de celle-ci détermine le timbre.

Note

Timbre

ポーズ Poser

Dans l'art de la table japonais, il est de coutume qu'après utilisation, les baguettes soient posées sur un "repose baguette" nommé ashioki. 

ブロー Souffler

La soupe miso est servie très chaude avant le repas. En soufflant dessus pour la refroidir les tubes placés perpendiculairement au flux d'air se mettent à sonner légèrement.

トグル Basculer

En allant chercher les condiments contenus dans ces petits bols déséquilibrés, on les fait parfois rouler sur le coté, ce qui entraine un son faible et sourd de frottement.

Modèles en terre cuite

Les sons du repas
00:00 / 00:22

Modèles en porcelaine